Pose de la coiffe d'Auray

Bien poser la coiffe d'Auray sur la sous-coiffe :

05062016 pose de la sous coiffe vannes aurayLes costumes bretons traditionnels de femme ne se portent pas sans les parures assorties à la région et à l'époque du costume. La coiffe, avec éventuellement sa sous-coiffe, est un élément essentiel de cette parure qui mérite une attention toute particulière.

D'une part, il faut assortir la sous-coiffe et la coiffe avec les autres éléments de la parure, col et guimpe et poser la coiffe dans les règles de l'art sur la sous-coiffe(coiffette).

La coiffe d'Auray, comme celle de Vannes, est assez facile à poser.  Pour autant, la disposition de la sous-coiffe ou coiffette est essentielle. C'est elle qui va permettre de fixer correctement la coiffe. Bien sûr, il faut que sous-coiffe et coiffe soient bien centrées.

Il faut avoir fait un chignon suffisamment volumineux mais pas trop et à une hauteur adaptée pour que la coiffette arrive à plat sur le haut de la tête. Et, surtout, il est important d'arranger correctement les cheveux. La coiffure doit être assez nette, mais les cheveux n'ont pas à être complètement tirés. laisser une mèche artistiquement bombée sur le devant est joli.

Avoir de l'aide pour fignoler l'ensemble est bien précieux. Michel s'applique pour que sa femme soit parfaite.

05062016 pose de la coiffe d auray 105062016 pose de la coiffe d auray 2 Ensuite, pour poser la coiffe, il faut resserrer la partie arrière sur la sous-coiffe avec le petit cordon puis la fixer avec des épingles. le cordon se ramène ensuite sur le devant en faisant un huit.

Puis, la coiffe amidonnée est délicatement "cassée", c'est-à-dire mise en plis, pour former un petit toit : Un pli au milieu dans la longueur et le devant replié d'environ la moitié de la longueur.

Là encore la coiffe doit être maintenue en forme sur le devant avec des épingles et fixée sur la sous-coiffe.

J'ai de la chance pour mes premières sorties : Mireille m'aide et c'est une spécialiste.

L'ensemble ne doit évidemment pas bouger quand on danse et doit résister à un vent modéré. Il faut se sentir vien à l'aise, mais sans oublier qu'on porte une coiffe qui, sans être encombrante, peut néanmoins s'accrocher.

05062016 le merlerault concertation de danseuses

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau